RUnaTEC : le revêtement RUKO nano Technology

Le revêtement RUnaTEC possède une structure nanocomposite spéciale. Cela renforce les propriétés du revêtement et améliore ainsi la qualité de l'outil revêtu. Découvrez les effets positifs du revêtement dans cet article.
RUKO RUnaTEC Revêtement Fraise conique à chanfreiner

Informations générales sur le revêtement RUnaTEC

Le revêtement RUKO nano Technology, RUnaTEC, est un nanocomposite spécial et un composé chimique des trois éléments aluminium, titane et azote. La différence avec les revêtements conventionnels (par exemple le revêtement AlTiN, qui combine les mêmes composants) réside dans la nanostructure et la microstructure du revêtement.

Un procédé spécial permet d'obtenir une structure nanocomposite qui renforce les propriétés, par exemple une nanodureté extrêmement élevée (45 gigapascals (GPa)). En outre, il est possible d'atteindre des vitesses de coupe faibles et, surtout, très élevées, ce qui accélère considérablement les processus de travail.

D'autres propriétés positives sont la résistance à l'usure extrêmement élevée et la forte réduction de la soudure du matériau.

L'épaisseur du revêtement est comprise entre 1 et 4 micromètres (μm).

Elle présente un coefficient de frottement de 0,45 μ. Par rapport aux outils non revêtus, la durée de vie peut être augmentée jusqu'à 16 fois, selon l'application.

Pour quelles applications le revêtement RUnaTEC est-il adapté?

Le revêtement RUnaTEC est très bien adapté aux outils de précision, qui coupent des matériaux très durs, par exemple l'acier (N/mm²) < 1.300 et l'acier inoxydable, mais aussi des matériaux comme l'aluminium, le laiton et les plastiques.

Nous utilisons le revêtement RUnaTEC sur le fraise ULTIMATECUT. En plus d'une vitesse de coupe élevée, le résultat est une surface optimale et lisse.

Fraise ULTIMATECUT avec revêtement RUnaTEC en acier de construction à gauche et en acier inoxydable à droite

La température maximale d'application est de 1 200 °C (environ 2 200° Fahrenheit).

RUnaTEC est parfaitement adapté à la découpe à sec. Le refroidissement n'est donc pas obligatoire. En général, cependant, le refroidissement augmente la durée de vie de l'outil.

Comparaison du TiAlN et du RUnaTEC

TiAlNRUnaTEC
Augmentation de la durée de vie (par rapport aux outils non revêtus) selon l'application, jusqu'à dix fois plus longtemps selon l'application, jusqu'à 16 fois plus longtemps
Vitesse de coupe haut très élevé
Applicationmatériaux durs (acier 1 100 N/mm², acier inoxydable) matériaux très durs (acier 1.300 N/mm², acier inoxydable)
Refroidissementnon obligatoire non obligatoire
Nano-dureté 35 Gigapascal (GPa)45 Gigapascal (GPa)
Épaisseur de la couche 1-4 μm1-4 μm
Coefficient de friction 0,5 μ0,45 μ
Température maximale 800 °C1.200 °C

Par rapport au revêtement TiAlN, le RUnaTEC présente des propriétés au moins égales ou supérieures dans tous les domaines. Ceci est particulièrement visible dans le domaine d'application, la durée de vie et la vitesse de coupe. Il en résulte une qualité de coupe très élevée.

Résumé

  • Possède une structure nanocomposite spéciale

  • Selon l'application, durée de vie jusqu'à 16 fois plus longue

  • Résistance à l'usure et à la chaleur extrêmement élevée

  • Composé chimique d'aluminium, de titane et d'azote

  • Nano-dureté : jusqu'à 45 GPa

  • Épaisseur du revêtement : 1-4 μm

  • Coefficient de friction : 0,45 μ

  • Température : 1,200 °C

  • Application : Acier (N/mm²) < 1,300, acier inoxydable

    (applicable pour la coupe normale et haute performance)

  • Refroidissement non obligatoire

    (idéal pour la coupe à sec)